Cette rubrique « trucs et astuces » est dédiée aux parents désireux de découvrir, comprendre et être guidé dans le nouvel univers de vos enfants: le Hockey sur glace. 

Vous y trouverez des astuces concernant l’équipement pour ne pas vous tromper en achetant une nouvelle crosse ou une autre pièce d’équipement.

Cette rubrique est pour l’instant garnie de vidéos trouvées sur internet mais sera petit à petit alimentée de vidéos dans lesquelles nos joueurs et nos entraineurs vous expliquerons comment et à quelle hauteur couper une crosse, ou encore l’importance de bien choisir sa paire de patins etc ….

Pour les parents,

A Méditer...

Découvrir l’équipement de hockey
L’équipement des joueurs
Bien choisir sa crosse
Taper sa crosse
Les grands principes de l’alimentation du sportif
    • Les fruits ne doivent pas être mangés en fin de repas si tu as mangé avant des pâtes ou de la viande, car ils sont longs à digérer et donc le fruit va fermenter et alourdir la digestion
    • Il vaut mieux manger sans gluten…pas parce que c’est la mode (!!), mais parce que le gluten forme une pellicule sur la paroi des intestins et ça empêche les échanges des vitamines, minéraux,… avec le sang.
    • Les graines (courge, tournesol, sésame,…) et les oléagineux (noix, noisettes, amandes,…) renferment, entre autre, beaucoup d’oméga 3 et 6…et les sportifs en sont souvent carencés
    • Il vaut mieux faire 5 repas par jour (surtout si t’as entraînement) que 3 et grignoter parce que t’as trop faim avant le repas du midi et du soir. Tes repas seront plus légers et ton estomac t’en remerciera 😉
    • Après tu connais les méfaits des bonbons, chocolats, sucre blanc…!! Mais pour le miel, il est très bon pour la santé, mais en dehors des repas, avec un thé, tisane ou café. Avec des aliments, il perturbe la digestion.
    • Pour le midi, l’association à faire c’est Protéines + Légumes et Pas de féculents (y compris le pain) : si on mélange les protéines avec les féculents, les bienfaits nutritifs des 2 s’annulent et l’estomac mets beaucoup de temps à les digérer…d’où le coup de pompe de début d’aprèm.
    • Pour le soir, l’association est Féculents + Légumes. Manger des féculents le soir permets un meilleur endormissement et de recharger les batteries la nuit.
    • L’huile de cuisson à utiliser est uniquement l’huile d’olive car c’est la seule qui supporte la chaleur, les autres apportent des toxines avec la chaleur.
    • Il vaut mieux éviter de consommer des produits laitiers de vache, le corps a du mal à le digérer
    • Pour avoir le plus de vitamines, minéraux et oligoéléments, préfère les légumes bio de saison (sachant que la congélation et la cuisson éliminent la plupart des vitamines, minéraux et oligoéléments)
    • Le top du top au niveau énergie et bienfaits des aliments c’est de consommer du cru (je te passerai des recettes si tu veux)
Préparateur physique

Brice LEFEBURE

Docteur en préparation physique

préparateur physique de l’équipe professionnelle de l’Hormadi Pays Basque

Préparateur physique de l’Hormadi Amateur

LES REPAS:

Petit Déj’

  • Jus d’orange pressé (fait maison) ou smoothie (fait maison) (si t’en as envie)
  • Pain complet, aux céréales, ou mieux sans gluten (pain 2 mie ou kit pain marque Schär (tu peux y rajouter des graines), c’est le top!!)
  • Avec beurre et/ou confiture, ou pâte à tartiner Jean Hervé par exemple (magasin bio)
  • Oléagineux, graines, fruits secs (toutes les sortes de noix, noisettes, amandes,…, graines de tournesol, de courge, sésame,…, figues sèches, abricots secs, dattes, baies de goji,… tout ça BIO)

Thé, café, tisane (avec sucre de canne ou roux complet ou rapadura, si besoin)

Matinée: 

Si t’as entraînement ou si en général, t’as du mal à tenir jusqu’à midi

  • 1 fruit frais de saison ou fruits secs
  • Oléagineux et/ou graines
  • Pain avec confiture, beurre… mais pas Nutella !!

Midi :

  • Crudités (si tu ne connais pas, la courgette, choux fleur, choux rouge et blanc, brocoli, betterave, se mangent aussi cru) + Huile d’olive, colza, noix, macadamia (de préférence première pression à froid) + vinaigre ( de préférence de cidre) ou citron. Tu peux aussi saupoudrer tes crudités de graines
  • Viande (blanche de préférence) ou poisson ou 2 œufs
  • Légumes
  • Yaourt ou fromage mais sans pain et de chèvre ou de brebis pour les 2

Goûter :

  • 1 fruit frais de saison ou fruits secs
  • Oléagineux et/ou graines
  • Pain + un peu de beurre OU confiture (si entraînement le soir et si encore faim)

 Soir :

Tu peux manger du pain si t’en as envie !!

  • Crudités (comme le midi) ou soupe maison / bio
  • Féculents avec une préférence pour le sans gluten (riz, pâtes sans gluten, sarrasin, quinoa, patates, manioc, maïs, pois, lentilles, haricots secs, fèves)
  • Légumes ou soupe
  • 1 yaourt ou du fromage (les 2 de chèvre ou brebis)
L’HYDRATATION:

Combien d’eau faut-il boire ?

Vous devez boire régulièrement tout au long de la journée.

Le meilleur moyen de détecter une déshydratation est d’observer la couleur de l’urine. Chez les personnes bien hydratées, elle devrait être jaune très pâle.

Les premiers signes de déshydratation :

  • une urine foncée;
  • la bouche et la gorge sèches;
  • un manque d’énergie;
  • la peau sèche;
  • des maux de tête et des étourdissements;
  • une intolérance à la chaleur.

On peut comparer ces symptômes à ceux d’une plante qu’on n’arrose pas assez souvent : étiolement, feuilles jaunies, bouts racornis.

À un stade plus avancé :

  • Une faiblesse musculaire ou des crampes, en raison d’un débalancement de l’équilibre potassium et sodium dans les muscles;
  • Une difficulté à avaler;
  • Une miction douloureuse (quand tu fais pipi ça fait mal );
  • Une confusion ou un délire.

Les conséquences de la déshydratation

En nuisant aux fonctions vitales, un état permanent de légère déshydratation pourrait causer des problèmes de santé. « Nous en sommes encore au stade des hypothèses en ce qui concerne l’effet d’une déshydratation chronique », affirme le Dr Paul Lépine. À cause de leur métabolisme fragile, les personnes âgées y sont plus sensibles. Elles ressentent d’ailleurs moins la soif que les adultes.

Le Dr Lépine est d’avis que ce facteur peut contribuer à la perte d’autonomie. « Par contre, on ne sait pas encore dans quelle mesure elle le fait », précise-t-il.

Les enfants sont aussi particulièrement à risque parce qu’une perte d’un peu plus de 3 % du poids corporel peut les mener au coup de chaleur et au choc hypovolémique, potentiellement fatal. Certaines observations laissent croire que les enfants déshydratés apprennent plus difficilement en classe.

Selon la Dr Susan Shirreffs, experte de la déshydratation au Département de sciences biomédicales de l’Université d’Aberdeen, en Grande-Bretagne, les gens qui boivent peu encourent le risque de problèmes au foie, au système digestif et même au coeur, ainsi que d’une perturbation du fonctionnement mental – tous des problèmes liés à une baisse du volume sanguin6. « Le foie, le cerveau et les reins sont des organes qui dépendent beaucoup de l’apport sanguin pour fonctionner, explique le Dr Paul Lépine. S’il manque de sang, ils seront les premiers à en souffrir. »

Un médecin va plus loin en affirmant que le déséquilibre cellulaire engendré par la déshydratation peut entraîner des maladies graves comme l’asthme et le diabète de type 2.

La déshydratation chronique chez un adulte relativement en bonne santé n’a probablement pas d’effet sur ses activités quotidiennes, selon le Dr Lépine. L’effet pourrait se faire sentir chez les athlètes professionnels, qui doivent être au sommet de leur forme.

infocontact@hormadi.org
07 82 63 91 62
Adresse229 Avenue de la barre,
64600 ANGLET

ToffWeb© 2018. Tous Droits Réservés.